Coworking Initiatives » Le coworking, ou comment transformer le loyer en charge variable !

Le coworking, ou comment transformer le loyer en charge variable !

Le coworking permet de transformer le loyer de charge fixe en charge variable. Comment ? Quel est l’intérêt ?

Nous avons tous eu les mêmes cours de comptabilité (pour ceux qui ont eu des cours de comptabilité), nous disant que le loyer appartenait aux charges fixes : il tombe tous les mois, indépendamment de votre niveau d’activité et de votre présence dans le local en question. Impossible d’y couper. Les professionnels de la comptabilité vous diront même qu’il s’enregistre dans le compte 614 (j’espère ne pas faire de faute !).

La compréhension de ce que sont les charges fixes et les charges variables est déterminante pour la politique commerciale d’une entreprise, uni ou multi-salariée, dans la recherche de sa rentabilité. Pour plus d’informations là-dessus, je vous invite à visiter les multiples sites parlant de comptabilité sur le web.

courrier loyer

Or le loyer est généralement un des postes les plus importants parmi les charges fixes, voire même le plus important pour les travailleurs nomades, pour lesquels a priori (mais bien sûr il peut y avoir des exceptions) les assurances, amortissements… sont assez faibles. Quant au salaire, mis à part si vous êtes en portage salarial ou télétravailleur, pour les nomades il sera généralement dépendant de l’activité, donc variable. Le loyer a donc de fortes chances d’être la principale charge mensuelle affectant votre rentabilité. Il vous faut d’abord la couvrir pour pouvoir ensuite espérer générer un revenu. Les mois où vous ne couvrez pas cette charge, vous perdez de l’argent.

Sans compter que : vous avez dû signer un bail, verser une caution, très probablement des frais d’agence… et vous ne pouvez pas partir quand vous le souhaitez, le tout est assorti d’un préavis ! Beaucoup d’argent qu’il est parfois difficile de sortir ou d’immobiliser, beaucoup d’engagements pris malgré un avenir peut-être incertain.

Le loyer, jusqu’à aujourd’hui, c’était donc forcément : un engagement important, une forte dépense au moment de la prise de décision, de l’argent immobilisé, et une somme importante à sortir tous les mois. À présent, il y a le coworking…

Le coworking, c’est généralement : la possibilité d’occuper un local d’un mois sur l’autre et d’en partir de la même manière, la possibilité également de l’occuper à temps partiel (heures, demi-journées ou journées par semaine ou par mois) et l’absence de tous frais externes comme le versement d’une importante caution.

À la Cordée, nous avons même décidé d’aller plus loin : la facturation se fait a posteriori, à la fin du mois, en fonction des heures passées dans l’espace, pour une flexibilité totale. Ainsi, vous pouvez jouer sur la variabilité de ce poste de dépenses en fonction de votre activité et de vos rentrées d’argent. L’activité est un peu creuse ? Vous travaillerez un peu plus de chez vous. Vous partez en vacances ? Vous travaillez ponctuellement chez votre client ? Votre enfant est malade et vous devez rester à la maison pour vous en occuper ? Vous ne payez pas !

Bien sûr, le coworking c’est aussi, surtout : une communauté, des gens qui s’entraident, une autre idée du travail et plus encore ! Mais il n’empêche que le critère financier est important, et il ne faut pas le négliger. Et vous, avez-vous déjà « variabilisé » vos charges ?

Top

Laisser un commentaire

Required fields are marked *.

*

خرید vpn خرید vpn خرید کریو خريد وی پی ان خرید کریو خريد vpn دانلود فیلم خرید شارژ


Top